KB2016 - Base de connaissances MémorialGenWeb 

Patronyme

De KB2016 - Base de connaissances MémorialGenWeb
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Modèle:Sommaire flottant 

Création d'un relevé

  • Lors de la création du relevé, les informations doivent être conformes à la source (monument, stèle, livre d'or, etc...).
  • Le patronyme doit être inscrit dans un premier temps à l'identique de la source, même si l'on a constaté une erreur de gravure.
  • Depuis la création d'une photothèque "Galerie photo" liée au relevé, il est recommandé d'adresser avec le relevé toutes les photos ayant permis sa création. (Les patronymes devant être lisibles)

Fiche modificative

  • Dès que le relevé est en ligne, il est alors possible de modifier l'orthographe du Patronyme en utilisant l'icône en bas de fiche "Modifier ou compléter la fiche".
  • L'orthographe retenue est en priorité (selon le document consulté)
  1. Celui figurant sur l'acte de naissance
  2. celui figurant sur la fiche MdH ou la Fiche Matricule
  • Dans tous les cas, quel que soit le changement, l'orthographe figurant sur le relevé initial (monument, stèle, livre d'or) doit être reportée en case information.
  • Pour une validation de modification, ne pas oublier de mentionner dans la case dédiée la source utilisée : Etat Civil (préciser la nature de l'acte et éventuellement le n° pour les grandes villes), fiche matricule, SGA-MdH, Etc...

Fusion de fiches

Pour fusionner deux fiches d'un même soldat, les patronymes doivent être strictement identiques.

  • ex : GARRIGUES et GARRIGUE (demande de fusion rejetée).

Contributeur non habilité à la fusion

Comme indiqué au paragraphe précédent, il suffit de faire la correction en utilisant l'icône en bas de fiche "Modifier ou compléter la fiche".

  • Si l'erreur provient de la source (sur le monument ou la stèle) le noter en case information.
  • Si l'erreur provient du relevé : le contributeur initial a oublié le "S" final, informer le valideur par la case "note au valideur".

Dans le second cas, ne pas oublier de donner la source permettant la vérification (Galerie photo ou photo Généanet..).


La fiche ainsi modifiée et complétée à l'identique de la première fiche trouvée, sera proposée en fusion automatique au valideur. Celui-ci selon la disponibilité, le nombre de fiches en attente et les Critères d'acceptation de fiches fusionnées pourra accepter ou non cette demande. En aucun cas, les demandes de fusions sont à noter en case information.

Contributeur - Fusionneur

  • Dans le formulaire "Modifier ou compléter la fiche", modifier le patronyme et uniquement cette case.
  • utiliser l'icône "Correction avant fusion".

La fiche prend alors un nouveau circuit et est validée rapidement.

Nota : dans cette procédure, le contributeur ne pouvant noter dans la case information le patronyme initial, il est conseillé au valideur de copier/coller le patronyme d'origine vers la case information. Le contributeur ajustera son texte lors de la fusion, en précisant notamment sur quelle fiche l'erreur a été constatée. Ex : GARRIGUE sur le monument de ....

les accents

Les différences d'accent ne sont pas bloquant pour les fusions. Ainsi on peut fusionner FONTANIE et FONTANIÉ Pour autant, la fusion ne permet pas à elle seule d'ajouter ou supprimer un accent.

  • soit on choisit en Fiche 1, la bonne orthographe ex FONTANIÉ
  • soit on inscrit en note au valideur "FONTANIÉ patronyme accentué" et celui-ci modifie le patronyme.

La procédure est à déterminer entre Fusionneur/valideur.

Cas particuliers

Patronyme avec particule

Patronyme des Femmes

Nom de jeune fille ou nom d'épouse ?

  • Dans la législation une femme mariée garde toujours son nom de jeune fille.
  • Dans les faits le patronyme utilisé est - dans la plus grande majorité des cas et pour la période qui nous concerne - celui de son époux.

Difficile de trancher, les deux possibilités ayant leurs partisans


Pour les fiches MémorialGenweb, nous avons choisi dans ce cas précis de privilégier le patronyme figurant sur le monument ou la stèle car c'est celui sous lequel la personne est connue pour les faits. De plus, cela évitera des demandes d'ajouts sur les relevés. Pour exemple : Jeanne VIDAL figure sur le monument mais pas sur le relevé ?... Sauf que Jeanne VIDAL serait devenue Jeanne CASSÉ.


  • Sur le monument : VIDAL Jeanne
  • Sur le relevé : VIDAL Jeanne
  • En case information on précise : Née../ Épouse.../ Veuve... selon les cas.


Pour les fusions , il est peu probable que la même personne soit inscrite sur deux sources, une fois sous son nom d'épouse, la seconde sous celui de naissance. Mais avant de fusionner (et choisir un patronyme) il ne faut laisser la place à aucun doute possible sur l'identité de cette personne et éliminer tout risque d'homonymie (difficile).

Enfants trouvés ou illégitimes "sans" Patronyme

Historique

La législation sur l'attribution d'un PATRONYME et notamment celle particulière pour les enfants trouvés ou enfants illégitimes n'a jamais été précise. Elle est le fait "d'usage" selon les siècles mais aussi selon les régions.

  • Enfant trouvé : né de père et de mère inconnus, "exposé" dans un lieu ou déposé dans un hospice (dans un tour jusqu'en 1863 env) ou un service Public
  • Enfant abandonné : né de père et de mère connus, abandonné à la charge de l'état.
  • Enfant illégitime : Enfant né hors mariage.

La loi du 6 fructidor de l'an II (23 août 1794) interdit de porter d'autres nom/Prénoms que ceux inscrits à l'état civil (l'acte de naissance ou tout acte suivant un jugement rectificatif)

Enfants trouvés

L'acte de naissance doit être précédé d'un procès verbal de police, celui-ci est copié sur le registre des naissances et tient lieu d'acte de naissance - Le maire ou l'administrateur de l'hospice se charge de donner un Nom et un Prénom à l'enfant.

  • Deux prénoms sont donnés, le second doit tenir lieu de Patronyme.
  • Si un patronyme est donné, il ne doit pas être ridicule ni être celui d'une famille illustre.

A la fin du 19e siècle on demanda aux services de l'état civil d'inscrire trois prénoms, le dernier serait le PATRONYME.

Enfants illégitimes (ou naturel)

Dans certaines régions et selon les époques, c'est le même processus que pour un enfant trouvé. Même élevé par sa mère, celle-ci ne pouvait pour une raison ou une autre donner son PATRONYME à son enfant. L'enfant portait alors un seul prénom sur les actes d'état civil (naissance, mariage, décès). Mais dans les "usages" on peut le retrouver sous le patronyme de sa mère (recensement, monument aux morts ou plaques commémoratives d'église).

Fiche MémorialGenweb

Le problème ne se pose que pour les soldats ayant 1 ou 2 prénoms "sans" patronyme

  • 2 prénoms : le second devient patronyme
  • 1 prénom : celui ci devient obligatoirement PATRONYME. Le soldat n'a alors pas de prénom.

D'autres cas particulier peuvent apparaître qu'il faudra traiter un à un en fonction de l'Etat Civil. Mais comme précédemment pour les patronymes des femmes on peut être amené à utiliser le PATRONYME figurant sur le monument aux morts. Il faudra alors expliquer les différences en case "autres informations".

Exemple :